Paradoxe

Le Fri 16 September 2016 Par Fealty Lamontagne  | Catégorie : Nature

Tags :

 

Je regarde actuellement par la fenêtre et je voie une charmante jeune femme travaillant au jardin.

Elle coupe, taille, raccourcit et embellit tout ce qu'elle touche.

Mais pourquoi ? Dans 8 ou 15 jours il faudra recommencer alors même que si on ne faisait rien les plantes non taillées viendraient à maturité et atteindraient une taille que leur nature les pousse à atteindre.

L'homme explique depuis des millénaires qu'il doit se grandir pour atteindre des sommets de conscience et des performances intellectuelles et physiques jamais atteintes avant. 

Dans le même temps, il contraint les végétaux en les taillant dès qu'ils sortent de la norme qu'il leur a imposé. Il contrait les animaux dans des parces puis dans des cages et leur enlèvent tous signe extérieur d'animalité.

Avons-nous réellement besoin d'asservir tout ce qui nous entour ?

Avons-nous une peur ancestrale de ne pas pouvoir nous intégrer à quelque chose de plus grand que nous ?

Cherchons-nous à nous imposer par peur de notre mortalité et de la futilité de l'Etre ?

Mon questionnement est-il à ce point paradoxal que je me flagelle sans réponse ?

 

Et bien voilà, dans le même temps je la voie repassé devant ma fenêtre, heureuse du travail bien fait et de la tâche accomplie.

Elle range avec application ses outils après les avoir nettoyés, retour dans le jardin vrifier que tout est parfait et aue son client sera satisfait du travail réalisé.

Est-elle alors la main de Dieu voulant façonner la vie à son image ou est-elle ce lien entre la nature et l'homme qui permet une certaine osmose et la perennité du monde dans lequel nous vivons.

Diable ou Démon : quel paradoxe pour cette innocente jeune femme !