Élections régionales - 6 et 13 décembre 2015

Mieux me connaître

CaroleDelga

Aux débuts…

J’ai vécu mon enfance à Martres-Tolosane, dans le Comminges (Haute-Garonne), au pied des Pyrénées. Ces montagnes ne quittaient d’ailleurs pas le paysage de ma jeunesse lors de vacances passées dans la maison familiale à Argelès-sur-Mer où je me suis toujours sentie au pays. Comme pour tous les habitants de ce grand Midi, les frontières des départements, des régions, sont restées, dans mon esprit, des notions très administratives.

Sur nos terres sudistes, nous partageons des montagnes, des rivages, une histoire, une culture, un accent mais aussi des valeurs qui nous donnent une identité forte, enrichie et colorée de ses nuances.

Après avoir obtenu un Bac C au lycée Bagatelle de Saint-Gaudens, j’ai suivi un cursus en sciences économiques à l’Université des Sciences Sociales de Toulouse. J’ai complété, plus tard, cette licence par un diplôme universitaire en sciences juridiques, puis par un master 2 en Droit des Collectivités locales, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (études reprises à 32 ans en travaillant).

Puis j’ai passé le concours d’attachée territoriale et j’ai débuté ma carrière professionnelle dans la fonction publique territoriale en 1994, à la Mairie de Limoges, où j’étais chargée du suivi des Monuments Historiques et Archéologiques. Ma formation s’est déroulée à l’ENACT de Montpellier, dans le quartier de la Paillade.

En 1996, je suis devenue directrice générale des services du Syndicat des Eaux de la Barousse, du Comminges et de la Save.

C’est en 2005 que j’ai commencé à travailler pour la Région Midi-Pyrénées, au poste de Directrice Adjointe de l’Aménagement du Territoire, puis en tant que chargée de mission auprès du Directeur Général Adjoint chargé du Pôle de l’Aménagement du Territoire, du Développement Economique et du Développement Durable. Ce métier de fonctionnaire territoriale m’a ancrée, dès le début, dans un parcours au service des territoires et de leurs populations.

La vie publique

C’est ainsi que j’ai souhaité m’engager dans l’action publique, pour développer et valoriser cet ancrage de proximité, ces contacts directs avec les citoyens. La conviction que nos territoires devaient être mis en valeur par une animation collective, des nouvelles méthodes de développement, un échange soutenu et constructif avec la population m’a toujours habitée. Un projet partagé, des actions concrètes en prise avec la réalité économique et la vie quotidienne sur un territoire, quel qu’il soit, permettent de concilier progrès social, harmonie de l’environnement, valorisation de l’économie et la vitalité du débat républicain.

Ces valeurs républicaines sont celles du Parti Socialiste auquel j’ai adhéré en 2004.

Mais je conçois la politique avant tout comme une action au quotidien. Pour donner corps à mes idéaux, je me suis présentée dans la commune de mon enfance. J’ai été  élue maire de Martres-Tolosane en 2008, au scrutin majoritaire dès le 1er tour avec la totalité des élus de la liste que j’avais l’honneur de conduire. Les citoyens de la commune m’ont renouvelé leur confiance en 2014 avec un scrutin proportionnel, là encore dès le 1er tour (65%).

Cette envie d’assumer des responsabilités s’est ensuite prolongée au Conseil Régional Midi-Pyrénées. Elue sur la liste de Martin Malvy en 2010, j’ai été nommée Vice-Présidente de la Région en charge de la Ruralité, des Services au public et des Technologies de l’Information et de la Communication. Cette fonction m’a permis de maintenir un lien de proximité très fort avec le territoire et les citoyens. J’ai parcouru également les 8 départements, tissant des amitiés fidèles au plus près des villes et des territoires des Pyrénées jusqu’à l’Aubrac.

Avec le désir de porter toujours plus haut la voix de ceux qu’on entend peu, j’ai été élue en 2012 au 1er tour députée du Comminges-Savès, la 8e circonscription de Haute-Garonne. Mon entrée à l’Assemblée nationale a été une nouvelle opportunité de poursuivre mon engagement pour la défense des territoires ruraux et de montagne dans les politiques publiques.

Le 3 juin 2014, le Président de la République et le Premier Ministre m’ont confié le Secrétariat d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie Sociale et Solidaire, avec pour mission de développer, d’accompagner, de soutenir et de valoriser l’économie de proximité dans les territoires par des actions concrètes et coordonnées.

Et demain…

Mon investissement comme fonctionnaire, comme élue locale et nationale avec notamment ces fonctions ministérielles, m’ont donné la conviction qu’une grande région formait un ensemble pertinent pour développer une stratégie économique cohérente et ambitieuse en faveur de ses forces vives, pour coordonner des politiques d’emploi et de formation et aussi pour garantir des solidarités territoriales et une qualité de vie à ses habitants.

En effet, animer un collectif est pour moi une passion et un accomplissement. Je crois à l’intelligence collective. Je suis aussi convaincue que l’union de Languedoc- Roussillon et de Midi-Pyrénées est une étape décisive. Ainsi, ces terres républicaines, attachées aux valeurs de gauche et à la justice sociale, pourront pleinement exprimer leurs capacités d’innovation, de recherche, de création d’emploi dans un environnement valorisé. L’objectif sera de donner à nos concitoyens une égalité des chances et d’accès à tous les possibles. Le Grand Sud, c’est notre région. C’est une fierté d’y avoir grandi, un bonheur de la parcourir, un devoir de la connaître dans ses moindres caractéristiques sociales et économiques. Notre projet doit rendre plus fort ce territoire au rayonnement international, le rendre encore davantage créateur d’emplois, de solidarités, avec des services pour tous les publics et une qualité de vie, qui nous est enviée au-delà des frontières comme en témoigne son dynamisme démographique. En étant proche des citoyens, des entreprises, des mouvements associatifs, nous pouvons créer de la confiance et soutenir le pacte républicain.

Femme engagée en politique par convictions, par attachement au service public, par passion de le gestion d’une collectivité, je souhaite m’investir sincèrement dans ce projet avec humanisme, détermination, exigence et apporter les compétences acquises depuis plus de 20 ans au service des territoires et de leurs citoyens.

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×